Mini-cocottes de côtes de bettes en crumble

Mini-cocottes de côtes de bettes en crumble

Messagepar AniBelle » Ven 17 Avril 2020, 23:36

En fait, c'est une improvisation, comme je fais souvent. Je vais donc essayer de me souvenir de ce que j'ai mis là-dedans, mais n'oublions pas que nos ancêtres néanderthaliens ont vécu des expériences inoubliables, et qu'ils n'en sont pas tous morts, la preuve : je suis là ! :mrgreen:
Contexte : j'avais un paquet de côtes de bette qui commençaient à s'abîmer… il fallait agir vite !!! :lol:
Donc après un efficace nettoyage, j'ai découpé lesdites côtes de bettes en morceaux ni trop gros ni trop petits, j'y ai ajouté un panais découpé en éclats (découpe à la chinoise).
Le tout balancé en cuisson vapeur douce, ça va très vite.
Pendant cette cuisson, j'ai fait revenir dans une casserole à fond épais, à l'huile d'olive, un oignon émincé, puis trois gousses d'ail juste coupées en 3 ou 4 tranches, puis j'ai ajouté un petit bol de petites fèves épluchées surgelées.
Ensuite j'ai ajouté dans ce fonds les légumes vapeur, bien mélangé, puis ajouté du lait d'amandes en quantité suffisante pour couvrir le tout.
C'est le moment où on ajoute l'assaisonnement : sel, bien sûr, et au choix (ou tout ensemble, c'est une affaire de goût) poivre du moulin ou piment moulu, piment d'espelette, safran, coriandre moulue, etc. Cuire à couvert à feu très doux (au besoin avec un diffuseur) en vérifiant que ça ne crame pas.
Quand tout est raisonnablement cuit, on arrête le feu et on prépare les mini-cocottes.
Un peu d'huile au fond, on répartit le brouet dans les cocottes (pouvant aller au four, bien sûr).
On couvre le tout avec une couche suffisamment épaisse de pâte à crumble, on met au four pour une vingtaine de minutes à 175° (Th. 6).
Alors le crumble ? Ben c'est là aussi que doit se déployer votre génie. Le principe c'est d'utiliser votre farine préférée avec une matière grasse, sans oublier de saler la chose, sinon ça va être fade. On mélange du bout des doigts de la farine (ou des flocons réduits +/- en poudre) et du beurre ou de l'huile supportant la cuisson. Moi, normalement j'utilise uniquement de l'huile d'olive comme matière grasse, mais j'ai quand même ajouté un peu de crème fraîche (faut pas se frustrer…) et comme farine un mélange de flocons réduits en poudre (j'ai une "floconneuse" manuelle, un objet indispensable si on veut utiliser des graines un peu vieillissantes, un cas assez classique chez moi :roll: ).
Notes :
1• Les côtes sont des petites, pas les grands machins géants (j'aime pas trop, je trouve que ça a un goût terreux), on peut aussi utiliser du pak choï (j'adore !) :D, ou même du chou chinois…
2• Avec les quantités que j'avais au départ, on pourrait faire au moins six cocottes.
Il va de soi qu'on peut consommer le brouet autrement, par exemple avec du riz ou une autre céréale. Le lait d'amande donne un côté velouté particulier.
Mais on peut aussi préparer une collection de cocottes, et en mettre une partie à congeler, comme ça quand on manque d'imagination ou de provisions, on se sort une cocotte (penser à la sortir quelques heures pour la décongeler, pour éviter de faire éclater la céramique au moment du réchauffage).
3• Ah, j'ai oublié de préciser : c'est une recette végétarienne ! :lol:
4• Au fait, c'est aussi une recette compatible historiquement avec l'époque médiévale… ;)
Vaaalà ! Bon appétit et bizatou-te-s ! :bizou:
Image
Avatar de l’utilisateur
AniBelle
Plus de 500 messages
Plus de 500 messages
 
Messages: 590
Inscription: Dim 17 Juin 2012, 18:23
Groupe sanguin: O+

Retourner vers Plats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron