En déroute

En déroute

Messagepar Linotte » Sam 10 Mars 2012, 00:41

Bonjour,
Je n'arrive pas à dormir alors je viens chercher un peu de réconfort suite à ton message Liliber.
C'est la première fois que je trouve un endroit ou parler de ce que je vis.
Je suis maman de 2 enfants de Lilian 4 ans et Timoté 13 mois. Mon mari est invalide depuis novembre. Il avait une entreprise que nous avons dû fermer.
Le quotidien est devenu progressivement un enfer.
Excusez moi si mon propos est décousu car je suis si fatiguée que j'ai du mal à coordonner mes idées.
Je suis avec mon mari depuis 18 ans, nous sommes mariés depuis 8 ans.
Lorsque je l'ai connu il était en dépression et venait de rompre avec son ex. Laissant derrière lui une femme enceinte et une enfant qu'il pensait être de lui.
Je l'ai aidé à sortir de l'emprise de ses parents. Je lui ai fait débuter une thérapie.
J'ai moi même été en difficulté à la fin de ma formation d'éducatrice. Je l'ai fini dans des conditions très difficiles écrivant mon mémoire de fin d'études "contre moi". Les mots ne voulaient pas sortir. Bref c'était un enfer. J'avais commencé une thérapie. Mon premier poste de travail en rapport avec mon métier a été un fiasco : hépatite médicamenteuse et harcèlement moral. J'ai trouvé un boulot dans une administration et m'y suis "cachée" pour me reconstruire. Depuis 10 ans j'ai un poste qui me plaît en contact avec le public. Il y a 9 ans j'ai fait une sciatique paralysante. 4 mois sous morphine. Avant l'opération, je me levait une heure par jour en 4 fois. L'opération a été un miracle je ne souffrais plus et je marchais comme avant. J'ai ré appris les gestes de la vie quotidienne.
Mon mari a ouvert son entreprise, naturellement je suis devenue conjointe d'artisan avec tout ce que ça comporte : gestion des papiers, compta, devis, factures etc... J'ai appris à me taire car tout ce qui est dit engage l'entreprise et ne peut être compris.
J'ai été diagnostiquée pour une thyroïdite auto immune suite à un problème d'infertilité. (Cela faisait des années que par moment j'étais trompée la nuit depuis mon hépatite) Et Lilian est arrivé tout seul un peu plus tard.
Gros boulversement dans ma manière de penser et dans ma vie de femme et de couple. (allaitement long, portage en écharpe, éducation sans violence,...) Je me mure dans mes idées pour faire face au quotidien. Mon mari en a terriblement souffert. Sa maladie commence à se déclarer en 2010. En voyant son fils grandir il doit faire face à l'afflux de souvenirs terrible d'enfant battu. L'entreprise vie des moments de plus en plus difficiles pour des causes extérieures. Mais déjà à la naissance de Noa nous avions à peine de quoi manger. Lorsque je reprend le travail en 2008, il a 5 mois et je fais les courses avec 10€/sem. Pendant un an je me nourris le midi d'un sachet de potage dans lequel j'ajoute une boite de pois chiches ou de haricots rouges. Mon mari n'en sait rien. Je lui ai appris récemment. Il trime pour faire rentrer l'argent. Il souhaite que j'arrête l'allaitement. Mais je n'arrive pas à le faire car il y a toujours quelquechose qui vient contre carrer mes plans.
Je souhaite un autre enfant pas lui. Je respecte son avis et me fait à l'idée. Je me retrouve enceinte et mon mari me présente ça comme un cadeau. En réalité il n'en veut pas et me le reproche depuis ce temps. Cela fait déjà un mois qu'il est à bout au niveau de son travail. Ce chantier qui devait durer 1 mois durera 4 mois et ne sera pas terminé. Il est en arrêt en juillet 2010 et ne reprendra pas.
Je suis enceinte de 3 mois et commence un enfer. Il ne supporte pas le bruit. Nous devons vivre en parlant tout bas. Il se lève très tard dort énormément refuse l'hospitalisation. Les médicaments ont beaucoup d'effets secondaires. Il a des envies de meurtre dont il me parle et qui en restent là. Nous discutons beaucoup et il fait face aux envies de suicide et au reste. Je continue les papiers de l'entreprise qui doit rester ouverte sinon plus d'indemnisation d'arrêt. Je suis mieux au travail qu'à la maison alors j'évite les arrêts car il a besoin de calme et notre présence ne lui permet pas de se reposer. Il est présent à la naissance de Timoté et fait face à mon accouchement express en 3/4 d'heure (Timoté naît à la porte des urgences).
Lorsque je suis fatiguée ou qu'il a une crise, je prends mes enfants et je file chez mes parents pour du relais
A Pâques je découvre que Noa est intolérant au gluten et au lait de vache. Je soupçonne que mon mari aussi. Je mets tout le monde au régime. Je découvre que moi aussi j'y suis et que Thomas est intolérant à la caséine.
J'ai repris le travail en juillet. Problème de nourrice. Je n'arrive plus à gérer les contraintes de mon travail. Je m épuise de plus en plus. Je suis en arrêt depuis le 19 janvier. La gastro a tourné 4 fois dans la famille donc je récupère à peine. Juste un peu au niveau moral. Mon mari a un nouveau médicament génial depuis 1 mois. Je le retrouve un peu. Il me seconde comme il peut mais s'épuise en un rien de temps et nouvelle crise il y a 15j. Nous avons décidé que j'aille chez mes parents pour être secondée car avec le lumbago c'était pas cool. Il a très mal pris que je lui dise qu'il me fallait plus de temps pour récupérer. Hier soir j'étais à la gendarmerie pour signaler sa disparition et un message où il voulait se suicider. Je dois être convoquée pour une médiation avec eux pour lui faire entendre que je ne l'ai pas quitté mais que je suis exténuée et que je ne sais plus d'où j'en suis. J'ai encore perdu 1 Kg (51kg) j'avais mal partout avant une ampoule de vit D. Je n'ai plus d'idées de menus, ce que je cuisine n'a plus de goût.
Tout le quotidien tourne autour de lui et moi j'y laisse trop de plumes je dis stop il faut trouver autre chose.
Voilà mon parcours, un vrai roman ... désolée ...
Dernière édition par Linotte le Sam 10 Mars 2012, 06:12, édité 1 fois.
A+ non secrétrice - 52kg dec 2011 49kg en janv 2013 pour 1m60
Linotte
Plus de 10 messages
Plus de 10 messages
 
Messages: 60
Inscription: Dim 25 Décembre 2011, 09:04
Localisation: Mayenne
Groupe sanguin: A+ NS, 1 fils A S, l'autre ? (A ou O)

Re: En déroute

Messagepar liliber » Sam 10 Mars 2012, 00:57

bonsoir Linotte
je ne regrette pas de t'avoir encouragée à te confier ici . félicitations pour le courage que tu as eu jusqu'ici dans tes idées et dans ton comportement .
je n'ai aucune idée après t'avoir lu de l'aide que nous pourrions t'apporter mais la lecture du résumé de ta vie fera son chemin en nous toutes et qui sait des choses en ressortiront peut être .......
il faut c'est évident soigner la souffrance de ton mari ; tu ne la nommes pas , pourtant le corps médical doit bien le faire .
amitiés @+
. Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies
dans la pierre".
Avatar de l’utilisateur
liliber
Administratrice
Administratrice
 
Messages: 11156
Inscription: Sam 02 Août 2008, 17:49
Localisation: STRASBOURG
Groupe sanguin: O- S explorateur mari A + S guerrier

Re: En déroute

Messagepar Linotte » Sam 10 Mars 2012, 06:05

Merci Liliber.
Ce travail d'écriture m'a aider à faire le point. J'avance petit à petit, c'est très douloureux. Ma raison me pousse à partir et mon coeur me tire dans le sens contraire.
Il a fait un burn out (le bout du bout du surmenage ce qu'on vécu les cadres de Renault dont on parle à la TV), sur fond de maladie mentale : en résumé il est Borderline ( ni psychotique ni névrosé) il a des crises de violence (jamais contre nous ce sont les murs qui trinquent, il hurle et va se calmer dans une pièce qu'il s'est aménagé) avec des troubles de la mémoire (après ses crises les plus fortes c'est le trou noir).
J'ai de nouveau changé les prénoms de mes enfants.
Depuis le début de sa maladie je n'ai presque aucun relais (dernièrement il le faisait un peu mais jamais de manière prévisible). C'est peut-être parce que j'ai commencé à en avoir que j'ai craqué ... Je n'en sais rien. Je crois que mon corps est tordu parce que la situation l'est également.
J'ai rencontré le psy de mon mari. C'est à moi de prendre la décision parce qu'il ne peut le faire. Mais je ne porte pas la responsabilité de la situation. Le problème, c'est que je sens mes épaules bien fragiles pour une si lourde charge ...
A+ non secrétrice - 52kg dec 2011 49kg en janv 2013 pour 1m60
Linotte
Plus de 10 messages
Plus de 10 messages
 
Messages: 60
Inscription: Dim 25 Décembre 2011, 09:04
Localisation: Mayenne
Groupe sanguin: A+ NS, 1 fils A S, l'autre ? (A ou O)

Re: En déroute

Messagepar Linotte » Sam 10 Mars 2012, 06:40

Je bois pas mal de tilleuls et j'ai acheté du kouzou. Mais je ne sais pas trop comment m'en servir vu que je ne suis pas chez moi et que je ne cuisine pas ici. J'espère que c'est compatible avec l'allaitement.
A+ non secrétrice - 52kg dec 2011 49kg en janv 2013 pour 1m60
Linotte
Plus de 10 messages
Plus de 10 messages
 
Messages: 60
Inscription: Dim 25 Décembre 2011, 09:04
Localisation: Mayenne
Groupe sanguin: A+ NS, 1 fils A S, l'autre ? (A ou O)

Re: En déroute

Messagepar charlane » Sam 10 Mars 2012, 08:53

Bonjour Linotte.
A la lecture de tes messages, j'ai envie de te dire "protège toi, ainsi que tes enfants". Certes ton mari est malade mais il vous entraine dans une spirale que ne relève pas de votre choix, vous en subissez les conséquences, qui sont d'ailleurs extrêmement difficiles. L'accompagner, c'est très bien et légitime, mais cet accompagnement ne doit pas te mettre en péril.
Il faut que tu ressentes tes limites, tant dans ce que tu vis que ce que tu peux donner. Il existe aussi des professionnels qui peuvent prendre le relais, tu ne peux tout assumer.
Tu as la possibilité de "vous" protéger chez tes parents et c'est un refuge qui peut te permettre de faire le point pour avancer et prendre un éventuelle décision que toi seule pourra décider.
Vous avez tous les deux besoin de soins, différents certes, mais je pense qu'il faut que tu te donnes les moyens d'aller mieux pour appréhender ensuite la situation d'un façon plus sereine.
Je t'envoie plein de courage.
Charlane
Avatar de l’utilisateur
charlane
Plus de 500 messages
Plus de 500 messages
 
Messages: 834
Inscription: Lun 04 Août 2008, 07:33
Localisation: Vosges
Groupe sanguin: A-NS Guerrier mari AB-NS Explorateur

Re: En déroute

Messagepar Fabienne64 » Sam 10 Mars 2012, 11:46

Bonjour Linotte,

Je pense que tu dois penser à toi et à tes enfants.
J'ai vécu un début de mariage difficile avec mon mari qui est bipolaire.
Mais au début mon mari ne le savait pas. Il déprimait.
Il était très agressif, il jetait pleins de choses (mes affaires), surtout la nuit il partait je ne sais ou.
Un jour, j'ai appelé la police et il l'on enfermé en psychiatrie pendant 2 mois.
Il lui on trouvé un bon médicament et maintenant, il est super avec nous 5.
On a mis du temps à se construire mais maintenant on est très uni.

Bon courage à toi.
Fabienne A, Explorateur, mariée, 4 garçons
Commencé le RGS le 2 juillet 2011 à 68kg
RGT 5 octobre 2011
15/5 - 61,3
7/08 - 59
http://stampin64.canalblog.com
Fabienne64
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 307
Inscription: Jeu 23 Juin 2011, 09:23
Localisation: 64640 Iholdy - Pyrénées Atlantiques
Groupe sanguin: A+

Re: En déroute

Messagepar ANNE-LISE » Sam 10 Mars 2012, 12:30

Bonjour Linotte,

Ton récit ne peut laisser indiffèrent. Je me sens toute petite par rapport à l'infime aide que lon peut t'apporter
L'écriture peut t'aider, le simple fait de raconter est très important et sert une soupape, alors ne te gène pas
Ne soit pas désolée. C'est nous qui le sommes.
Bats toi pour toi et tes enfants. Fais toi aider par tous les moyens, ne reste pas seule.
Toutes mes pensées d'encouragement. Tiens bon, nous sommes là.
Anne-Lise.
ANNE-LISE
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 289
Inscription: Ven 28 Janvier 2011, 13:35
Localisation: BOUSSAC (CREUSE 23)
Groupe sanguin: A Négatif - Sécréteur

Re: En déroute

Messagepar penelope64 » Sam 10 Mars 2012, 16:32

mon métier m'amène à entendre la souffrance de parents d'enfants handicapés mentaux.
Ma propre histoire est lourde, celle de mon ex aussi.
aujourd'hui mon fils est sur la voie du diagnostic autistique.

Je comprends ton trouble, j'entends ta souffrance.
ce matin, une amie psy (toutes mes amies sont psy d'ailleurs, ou thérapeutes), m'a rappelé que la tigresse qui est en nous a besoin de déléguer à des professionnels compétents, ce qu'elle ne peut pas prendre en charge elle même.

Ta tigresse se doit donc de protéger ses petits en laissant faire les professionnels en CONFIANCE. C'est difficile, quand on a pris l'habitude de ne compter que sur soi. Aujourd'hui, ton épreuve c'est le LACHER PRISE.

Te voila donc maman tigresse face au pire de tes ennemis : toi même.

Quelque soit ton choix, il sera le bon, car tu le feras en conscience. Je te souhaite de puiser la force dans le monde solide et stable. Choisis un arbre beau, grand fort et sain. Serre le très fort, gorge toi de sa force, et décide.

avec toute mon amitié
Pénélope
Pénélope, A, 1.70, deux enfants A.... chrononutrition 2011 72 kg
RGS 28 décembre 2011 69.6 kg
RGt GUERRIERE 14 février 2012 67.1 kg

Image
Avatar de l’utilisateur
penelope64
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 112
Inscription: Ven 30 Décembre 2011, 19:02
Localisation: Orthez, Pyrénées Atlantiques
Groupe sanguin: A+

Re: En déroute

Messagepar penelope64 » Sam 10 Mars 2012, 16:33

:ange:
Pénélope, A, 1.70, deux enfants A.... chrononutrition 2011 72 kg
RGS 28 décembre 2011 69.6 kg
RGt GUERRIERE 14 février 2012 67.1 kg

Image
Avatar de l’utilisateur
penelope64
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 112
Inscription: Ven 30 Décembre 2011, 19:02
Localisation: Orthez, Pyrénées Atlantiques
Groupe sanguin: A+

Re: En déroute

Messagepar chana » Sam 10 Mars 2012, 16:44

Bonjour Linotte, je me joins à toutes les voix qui te disent que nous sommes à l'écoute. Ton mari crie son mal-être d'une manière qui menace ton équilibre et celui de tes enfants et votre santé. Il a besoin d'une prise en charge professionelle et toi tu as besoin d'un ailleurs où te ressourcer. Et c'est ça ta priorité. Son mal vient sans doute de très loin. j'espère que la médiation va marquer le début d'une prise de conscience pour lui de l'urgence d'un changement.
De tout coeur avec toi.
La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.
A+ professeur
Avatar de l’utilisateur
chana
Plus de 500 messages
Plus de 500 messages
 
Messages: 864
Inscription: Lun 21 Juin 2010, 09:22
Localisation: Bristol Grande Bretagne
Groupe sanguin: A+ professeur

Suivante

Retourner vers les épreuves de la vie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité